Le béton est le matériau de construction le plus utilisé en matière de réalisation d’ouvrage immobilier. Dans ce registre, on peut même chiffrer le nombre de mètres cubes par habitant, soit 1 mètre cube par habitant, c’est dire l’importance que revêt le béton dans le domaine de la construction.

C’est notamment le béton léger qui rencontre le plus de succès et plus particulièrement le béton cellulaire. En effet, le béton cellulaire dispose de nombreuses qualités tant en matière de densité que d’ouvrabilité. Sa masse volumique est en effet de 350 kilogramme par mètres cubes soit 5 à 7 fois plus léger qu’un béton ordinaire. De ce fait, il est plus aisément transportable. En outre, il peut être agrémenté de poignées ce qui permet aux ouvriers de disposer d’un rendement plus important pour monter un mur ou une cloison.

Par ailleurs, le béton cellulaire n’est composé que de matières premières (sable, chaux, ciment, eau et agent d’expansion, le plus souvent de la poudre d’aluminium), ce dernier permet de faire lever la pâte, celle-ci est ensuite cuite en autoclave. Après refroidissement celle-ci est découpée en bloc et est constituée de 20% de matières premières et 80 d’air. Ainsi, la structure même du bloc est allégée.

En outre, le béton cellulaire répond aux normes environnementale imposées par le Grenelle de l’environnement et dispose d’une bonne isolation thermique.

Dans ce même registre, des murs montés en béton cellulaire sont dénommés également mono-murs s’est à dire qu’ils servent à la fois d’isolant et de murs porteurs. Ils peuvent également être appelés murs 2 en 1. De plus, ce mur dés lors n’a besoin d’isolant supplémentaire ce qui lui confère une bonne correction de la déperdition de chaleur qui peut être due à des ponts thermiques. Un pont thermique est une variation de résistance en deux parois en général.

Ainsi, les professionnels de la construction estiment qu’à eux seuls les ponts thermiques représentent 40% de pertes d’énergies. Par ailleurs, c’est notamment au niveau des sols et de la toiture que ces ponts thermiques sont très néfastes en termes de déperdition d’énergie.

Aussi, si vous souhaitez réaliser des travaux afin de réduire ces ponts thermiques, choisissez le béton cellulaire, il est idéal pour rénover des combles, des sols usés. En outre, vous pouvez poser directement le revêtement qui vous agrée sur une couche de béton cellulaire, à l’image d’un carrelage, d’un parquet, etc. Toutefois, il faudra bien vous renseignez sur les colles ou procédés de fixation avec de poser votre revêtement.

Pour votre toiture, vous pouvez également réaliser une chape en béton cellulaire léger sous toiture. Cette chape vous permet d’accroitre l’isolation de votre maison ou résidence au niveau de la toiture. En effet, les toitures mal isolés entraînent une déperdition d’énergie de votre habitation. En outre, des champignons ou de la moisissure peuvent faire leurs apparitions et votre toiture sera fragilisée. Dans les cas extrêmes, votre toiture peut même présenter un risque d’effondrement.

Aussi, il est très important de bien isoler celle-ci afin de ne subir des désagréments susceptibles d’entraîner des travaux de consolidations ou d’isolations pouvant atteindre des sommes très importantes.

A cette fin, il est bon de savoir que les travaux que vous pouvez réaliser en termes d’isolation de votre résidence ou pavillon peuvent pour une certaine part être déductibles de vos impôts. En effet, vous pouvez déduire de vos travaux d’isolation jusqu’à 25% de leur montant global. Ce pourcentage peut même être porté jusqu'à 40% dans certaines conditions.

Dans ce même registre, il est important de noter que la construction d’une maison ou résidence en béton cellulaire n’est pas plus chère qu’une maison n’intégrant pas ce matériau de construction.

De plus, nombres de particuliers souhaitent disposer le plus rapidement possible de leur bien immobilier et jouir de celui-ci. Aussi, il n’est pas rare de voir des chantiers de construction qui s’éternisent. En effet, nombres de maîtres d’œuvre sont pénalisés financièrement suivant des délais de retard qui accusent souvent par manque de planification ou suivant le choix de matériaux non adaptés aux travaux réalisés. Dans ce cadre, l’emploi de béton cellulaire comme matériaux de construction est souvent préconisé par ces professionnels afin de sinon gagner du temps suivant l’exécution de chantiers au moins de ne pas en perdre.

C’est encore une fois l’ouvrabilité du béton cellulaire ainsi que son transport qui en fait l’un des principaux matériaux de construction utilisé dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.

D’ailleurs dans cette veine au compte prés de 500 000 résidences en Europe réalisé en ce matériau de construction. C’est dire l’importance que prend le béton cellulaire en matière de logement.

Toutefois, certaines études épidémiologiques, même si elles ne démontrent pas que la poudre d’aluminium utilisée dans le mélange du béton cellulaire serait nocive pour la santé, plusieurs indicateurs cependant montrent que l’exposition régulière à l’aluminium pourrait augmenter le risque de démence ou le risque de la maladie d’Alzheimer. Des pathologies également pourraient être contractées suivant l’exposition chronique à l’aluminium telle l’encéphalopathie, des troubles psychomoteurs et atteinte des tissus osseux.

Néanmoins, le recul de seulement quelques années vis-à-vis des probables risques associés vis-à-vis des troubles que pourraient engendrer une exposition à l’aluminium n’est pas suffisante pour leur permettre d’énoncer des résultats scientifiquement prouvés.

En outre, le pourcentage de poudre d’aluminium utilisée dans le mélange du béton cellulaire représente 0,05% de celui-ci. Soit une dose vraiment minime. Cependant, si les risques associés venaient à être démontrés scientifiquement, il est souhaitable que les autorités de santé avertissent le plus précocement possible les travailleurs exposés ainsi que les habitants ayant fait réaliser leur résidence en ce matériau de construction.

Seulement, a y regarder de plus prés, chaque matériau de construction représente des risques pour la santé lié à des troubles ou pathologies plus ou moins reconnus et pouvant être susceptible de provoquer des risques sur notre santé. Aussi, sans occulter ses études, vous êtes en conscience informés des éventuels « dangers » relatif à cette exposition. Aussi, il vous appartient de choisir quelle solution préférée pour faire construire votre logement.

 

 

 

Mini encyclopédie Le beton | Le béton céllulaire | Le béton fibré | Sciage béton | Forage du béton | Le béton matricé | Démolition béton | Carottage béton | Béton teinté et coloré | Sciage diamant